Al'nouvelle Année. Paul SEBILLE

A L'NOUVELLE ANNEE

 

Bonne année, bonne santé mes gins;

Ch'est aujord'hui l'nouvelle année;

In est tertous su s'trente et un,

Et chacun d'nous va s'souhaiter

 

Plein d'bonnes affaires, surtout l'santé;

Des gosses à ch'ti qui veut n'davoir,

Des sous pou ch'ti qui n'da minqué,

In a dins coeur beaucop d'espoir.

 

Et j'arbusie , y a d'cha longtimps,

J'étot ocore tout tiot, tout tiot,

Qu'in s'in allot pa tous les timps,

Pour faire nos fricasses à musiaux.

 

A no cou, in avot s'malette.

Qui pindot parfos s'qu'à nos pinches,

A forche d'archévoir des pièchettes

Qu'in nous donnot pou no diminche.

 

Des fos, fallot beaucop d'courache,

In étot pas toudis heureux

D'imbrasser les tantes à moustache,

Et cheux qui nous paraichotent vieux.

 

I n'avot des maisones à faire

A dix kilométes à la ronte,

Pou nos tiotes gampes, ch'tot un calvaire,

Mais fallot cotinter tout le monte.

 

A ch't'heure, les gins i ont bien cangé;

I s'donnent-te des cops d'téléphone,

I s'invotent des cartes pleins d'doré...

Et in vot presque pus personne.

 

Mais mi e j'garde chés traditions;

Aveuc mes parints, mes infints,

In s'artrouéffe insanne dins m'mason,

Pou c'mmincher l'année joyeus'mint,

 

Autour de l'tape in s'met tertous

A partir d'bonne heure au matin,

Et là vas-y comme é j'té pousse,

In bot, in minche in est cotint.

 

In vot des monts d'gauffes e d'su l'tape,

Plein d'bonnes affaires pou nous minger,

Comme ch'est fiète, in a mis cheule nappe,

Allez les infints! faut besqu'ter.

 

In bot du café pis de l'goutte,

Du blinc, du rouche et même de l'bière,

Les estomac sont in déroute,

Tint pis, l'foie i ara des misères.

 

Dins l'z'autes masones in arcomminche,

In s'imbrasse et aveuc plaisi,

D'bon coeur in rit tout plein s'pinche,

In racontint chacun sin dit:

 

Untel i a cassé s'gampe e d'bos,

Machin i est mort et interré,

Cousine al a eu des jumeaux,

Tout l'monte in même timps veut d'viser.

 

In est détindus, bin cotints,

Et i n'vot point passer les heures,

Mais déjà, l'jour du nouvel in

I s'finit ...... et j'ai d'mau à m'coeur.

 

                       Paul Sébille



07/01/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 792 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion