Grosse histoire de Bertrand COCQ

 

Grosse Histoire
Oh, combien d'entre vous ont tapé d'sus min vinte,
Dijant, tout in riant: « té n'maigris point gramint ! »
Et combien d'comarates ont rigolé d'm'intinte
Réponte : Bin ouais je l'vos, pourtant té sais; j 'minge bien! »

Pasque vous n'savez pas vous chu qu'cha n' n'est d'ête gros!
Enfin, j' n' in vos tout d'même qui n' n'ont eine tite idée.
Aussi j 'vas essayer d'raconter in deux mots
Chu qu' ch'est d'la vie d' quéqu'un, un ptit peu développé.

L'histoire, alle comminche là, juste quand in vient au monte
Quand in est dins sin berche, in train d'chucher sin pouche,
Pus qu'vous vinte i fait d'plis, pus qu'vous figure est ronte,
Et pus qu'in vous troufe bieau, qu'in vous dit des mots douches.

Matante alle dit: « Mon Diu, que belle tite file Edouard! »
Mais qu'alle est bien potelée, qu'alle a des belles babaques !
D'ailleurs, ch 'est l'même matante qui, 25 ans plus tard,
Dira, in parlant d'vous: « ah ouais, j'vos qui, l'grosse vaque! »

Pas' qu'o l'savez, in dit: « ch'est eune belle grosse mémère. »
ln n'dit jamais de ch'jone : « ch'est un bieau jone sécrale »
Et même si i est taillé in boutelle Sylvaner
ln n'dira pas qu'i est bieau, si i est sec comme un râle.

Tout l'temps qu'o z'êtes éfant, in n'vous laiche pas tranquille
Sitôt qu'o n'mingez pas, in s'accourt à ch 'médecin
D'sus l'tartine au beurre, ch'est l'confiture qui guile,
Quand qu'ch'est pas des crapettes, ou un morcieau d'pain d'tiens.

Vas-y min loute, minche, té n'sais pas qui t'mingera.
Prind incore eine tartine pour aller à l'école,
Allez intique, intasse, dins t'n'assiette n'in laiche pas,
Profite va, in n'parle pas core ed' cholestérol.

« Vaut miux les vire comme cha putôt qu 'les vire malates ! »
« Vaut miux aller à ch'marchand, putôt qu'd'aller au médecin.
Tiens min loute, vlà 5 francs, va acater des chucrates
Et pour finir t'sauce, té veux in morcieau d'pain ».

L'jour de s'communion, n'vous étonnez pas,
Si l'tite graine qu'papa i avot mis à maman,
Fait un mètre quatre-vingt, et cauche du 43,
Et avale deux baguettes tout seu, in archinant.

Et pis, in d 'vient jeune homme, in pinse à fréquenter.
ln s'habile à la mote, in cache à mette des djines
Et ch'est là qu'les problèmes comminchent à s'amoutrer
Et qu'in argrette de n'pas avoir la taille fine.

Ch 'marchand dit: té sais, des pantalons min loute,
Je n'n'ai d'toutes les couleurs, j'cros n'n'avoir d'toutes les talles,
Mais in maronne, in n'fait pas core l'taille mammouth,
J'argrette, excuse me, mais mi, faut que j'rimballe.

Quand vient l'heure du mariache, qu'in a enfin trouvé
Eine belle pétite jonne fille qui veut bien quitter s'mère
Eine jonne fille qui veut bien devenir vous moitié,
N'croyez surtout pas ête au bout d'vous misère.

Ch 'bon râgout d'mouton, qu'vous mère faijot si bien
Ch'rassaquage avec ch'bon gros morcieau d'lard,
Vous ptite femme, alle f'ra tout pour l'faire aussi bien
Et vous petit à p'tit vous arsonnerez Babar.

Ch'est alors qu'vous pinserez à vous premier régime
A n'pus minger tant d'beurre à n'pus minger tant d'pain
Vous dites d'main ch'est sûr, j'comminche l'joginne,
Mais in est si bien dins ch'lit, surtout l'diminche matin.

Intre nous j'peux vous l'dire, des régimes, ch 'est du vint.
Tenez comme vous m'veyez, j'n'ai d'jà suivi plus d'dix,
ln f'sant l'compte des kilogs, j'n'ai d'jà perdu 120.
Et in n'est pas core prêt de m'traiter d'grande saucisse.

J'veux lancer un appel à tous chés méguerlots
Tous cheusses qui sont taillés comme des vasinques ingélées,
Tous cheusses qui sont fiers d'eux, tous cheusses qui s'crottent bieaux,
Pas' qu'eusses i passent derrière ch'l'affiche sans l'décoller.

N'vous moquez pas d'chés gros, d'chés forts, chés obèsses,
I a eune affaire sans doute que vous n'avez pas busiée :
Vous qui avez eune carrure d'boite d'allumettes inglaisses,
« Pusqu' eine ginse alle est grosse, puisqu'alle a d'amitié ».


Bertrand Cocq



22/04/2013
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 784 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion