M'man "Pierre Delannoy"

M'man

Ej ' t'ai vue si souvint, ed'sous de l'lampe assise,
Ravaudant des cauchettes ou arprisant m'blous' grise
M'man
Avec des tros fos rien, té féjos des mervelles
Pain d'tchien et pain ferré guilant d'gélée d'groselles
M'man
J't'ai pas souvint vue rire, et sourire bin peu d'fos
T'as bin versé des larmes quand el'mason dormot
M'man
Jé n'n'ai fait des bêtises, j'étos point rigolo
J'avos du caractère et souvint chà bardot
M'man
Combien d'fos t'as couru après mi in criant
Qu'j'allos prinde eun' raclée, qu'j'étos un fainéant!
M'man
Mais j'étos un rapide et te m'rattrapos point
Criant « Attends ton père! », mais té n'i dijos point
M'man
J't'n'n'ai vraimint fair vir des vertes et des pas mûres
J'ai même été mécant et j'l'argrette bin, j'te l'jure
M'man
Mais quand certains croyottent que j'n'arriv'ros à rien
Té m'as bin défindu in m'balisant l'bon quémin
M'man
A ch't'heure sus devenu un homme, j'ai cor bin des défauts
Je n'sus pas expansif et j'sais pas dire ches mots
M'man
J'voudros tout d'même èqu'té saches que tout c'que j'fais
Ch'est pour offrir à z'aut' chà qu'té m'as inseigné
M'man
J'ai écrit in patois et ch'est cor un' façon
Equ'té seuches pas d'accord, qu'té m'traites ed'polisson
M'man
J'sais bin qu't'as toudis dit: « Parle Français mon fils ».
Mais tout dins l'fond d'tin coeur, ej' sais qu'té s'ras complice
M'man
J'voudros qu'té saches aussi qu'dins l'fond d'mes tiroirs
J'n'ai eun' paire in français ed'poèmes à ta gloire
M'man
Ellanque ed'nou pays, ch'est pour cacher m'n'émoi
Pour mucher ch'tiot garchon et sin coeur ed'guingois
M'man
Ch'est bête mais ch'est ainsi, j'ai toudis eu très peur
Ed'moutrer à cheux qu'j'aime el' très profond d'min coeur
M'man
Car té m'as pas appris à devoir m'méfier d'mi
Mais té l'as fait exprès, j'in sus sûr aujord'hui
M'man
J't'ai bin fait indever, mais t'patienche a su faire
Ed'mi un être humain, ed'chà té peux n'n'ête fière
M'man
J'ai à ch't'heure quarante ans et dins m'tiête j'ai gardé
El pétite flamme folette qu't'y avos allumée
M'man
T'as su l'intert'nir et té n'm'as jamais dit
Qu'on étot pas un homme in f'jant d'el poésie
Et d'chà, M'man, j't'armercie

Pierre Delannoy



21/01/2012
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 789 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion