Mineur de fond "Augustin Viseux "

Augustin Viseux, né en 1909, fils et petit-fils de mineurs, est une de ces gueules noires qui ont contribué, dès l'aube du XIXe siècle, à établir la France comme puissance industrielle. Issu d'une famille du sud de Lille (région de Lens), Augustin Viseux travaille dès l'âge de quinze ans sur le carreau de la mine. Galibot, poussant la berline de charbon ou guidant le cheval dans les couloirs de la mine, manoeuvre, bowetteur, hercheur, piqueur de veine, chef de chantier, porion, ce jaurésien de tradition s'élève, par une étude forcenée, au grade d'ingénieur divisionnaire, puis en 1947, d'ingénieur en chef. Il nous fait revivre les grandes luttes ouvrières qui culminent au Front populaire, la Résistance des mineurs durant l'occupation allemande et, après la Libération, la défense des Charbonnages de France, propriété de l'Etat. En 1959, silicosé à 100 %, il est déclaré mourant.

Interdit de mine, il dirigera les services administratifs des travaux de fond. Figure emblématique de tout le bassin houiller, Augustin Viseux a été nommé commandeur de la Légion d'honneur. Décembre 1990 : le dernier puits de mine du nord de la France est noyé. Une fresque de notre histoire nationale s'achève. Mineur de fond est un livre du peuple qui se voudrait une suite à Germinal, et surtout un témoignage de solidarité avec tous ses camarades. De nombreux documents in-texte, cartes, annexes, font de ce témoignage capital une bible de la mine et de son métier.


Un reportage passionnant et émouvant  de 52mn "Mineur de fond" Augustin Viseux

 

Son Livre "Mineur de Fond"



18/02/2012
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 791 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion