Chés critiqueux

Chés critiqueux
J'ai vu des critiqueux (el' critique ch'est facile)
I parlottent ed' min Nord, ed' ses gins, ed' min ciel
ln dijant : chelle province aIle est presque inutile
Puisqu'i n'y a rien d'bieau à moutrer au solel.

Mi chà m'a fait du mau, et sans ête malhonnête
J'ai dit à chés débiles (et ichi j'marque un point),
Nan, vous n'airez jamais assez d'yux dins vou tête
Pour raviser ichi chù qu'in garte aveuc soin:
Nou beffrois in premier, dù trouver leu parelle ?
Allez, répondez-me! vous n' n'avez jamais vu !
Ailleurs ch'est des cloquers. Ichi, ch'est des candelles !
Faites in caillaux d'mille ans, et nou lions par ed' su !
Et nou dunes, ah iah iah ! ravisez chelle couronne!
Cha vous in bouche in coin ed' vir tout chà in or
Et in n' s' ra jamais sans, car el' mer in personne
Toudis al' nous n' n' armet. .. et sans même nou accord !

Du blé in n' n'a aussi, et pis tout chà, chà cante
Par ed' zous des moulins qui brass' ent nou ciel noir
Et nou bras d'ouvriers dins nou plaines aguichantes
N'ont pas besoin de z'autes pour y semer l'espoir.
Et pis, veyez là-bas, la Dame de Lorette
Allez-y braire un coup. Y' a des milliers d' morts !
Mais ravisez les noms d'. chés régimints in tête.
Sur tros prêts à mourir, y' in avot deux du Nord !

Et alors là j'ai dit: Allez ripez galoches
Si min Nord n' vous plait pon, foutez-moi l' camp ailleurs.
Mais ichi, n' prénez rien dins l'fond d'vou sacoches
La France pourrot mourir, sans in morcieau d' sin coeur.
Anatole Guilbert


09/06/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 844 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion