Route du charbon 59

 

1-Visite de la fosse d’Arenberg ( Point fort le matin)

(Point fort de la visite : La montée au sommet du chevalet jusqu’aux molettes)

La fosse  d’Arenberg à Wallers a été ouverte en 1899 par la compagnie des mines d’Anzin qui construisit également des cités minières aux alentours pour y loger son personnel. C’est au cours de l’année 1930 que la productivité de cette mine augmenta de façon spectaculaire grâce à de nouvelles technologies d’extraction du charon. Ce site conserve ainsi trois chevalements d’époque et de structures différentes et peut témoigner de l’évolution de l’extraction du charbon de la fin du XIXème siècle jusqu’à l’époque de la « modernisation » des années 1955 à 1960. Le site minier cessera son activité d’exploitation du charbon en 1989. A noter que le réalisateur et cinéaste  Claude BERRI a tourné une grande partie de son film « Germinal » en 1993 sur ce site minier, sur lequel nous pouvons encore apercevoir quelques éléments du décor. Il est possible de visiter ce site exceptionnel, puisque, classé monument historique, il est devenu un immense musée. Ce grand domaine est aujourd’hui tenu par l’Association des Amis de Germinal et Anciens Mineurs. On y découvre l’histoire de la mine, et les conditions dans lesquelles travaillaient les mineurs puisqu’il est possible de se représenter le travail d’un galibot et de suivre les différentes étapes de sa carrière jusqu’à sa certification de mineur.

2-Visite du Musée de Bernissart (Belgique)

Commune de la Province du Hainaut en Belgique, BERNISSART est située à la frontière française à une altitude variant entre 19 et 32 m. On tombe sous le charme d’une série de petite « collines » couverte de végétation et par quelques ruines qui témoignent de l’activité passée de cette région : l’extraction du charbon. Les collines ne sont que d’anciens terrils. Les ruines sont les anciens chevalets et des anciens bâtiments de la fosse. Subsistent également des corons, habitations des « gueules noires ». L’exploitation charbonnière a cessé le 1er octobre 1926. Le Puits Sainte Barbe (où furent découvert des iguanondons) a été creusé en1845 et exploité en 1849 pour être définitivement fermé en 1921 après plusieurs inondations qui firent des victimes… On y découvre également des centaines de fossiles classés par ère géologique, un œuf fossilisé d’Hadrosaure, les fossiles d’un mésosaure (premier reptile marin), de splendides panneaux didactiques retraçant l’histoire de la fabuleuse découverte de 1878 dans la fosse Sainte – Barbe de Bernissart.

Fossiles et autres vestiges du passé côtoient des minéraux de toute beauté. Visite très intéressante où nous pouvons exceptionnellement trouver un rapport entre une espèce de dinosaure et la mine.

Point fort de la visite l’après-midi:

Grâce notamment à l’Administration communale de la ville, le musée présente au public un véritable squelette fossilisé d’iguanondon Bernisartensis vieux de  - 130 millions d’années provenant du cran de Bernissart

Mémoire du Fond,
10 Square du Grand Condé, BP 136,
62803 LIEVIN CEDEX

Bulletin d'inscription: cliquez ici



20/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 835 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion