Min pépère si té pouvos arvénir !

 Un hommage à Marie Doué Cabre qui vient de nous quitter cette semaine.
Elle avait fait en 2008 un magnifique recueil de poèmes en patois,elle y parlait de sa vie de fille et femme de Mineur.


Voici un de ses poèmes.

Min pépère si té pouvos arvénir !

 Sur l'tierre, si arvénir in pouvot t'l'accorder,
T'n'arconnaitros pus rin, t'in s'ros tout artoumé
Ed' vir tout cha qui s'passe, té n'voudros pas rester
Eun' tiot' minute ed' puque sur nou pauf' tierre bradée.


D'vir su éch' calendrier qu'Saint' Barpe est supprimée.
Que bonheur qu'à Lièvin, in n'l'a point oubïer.
Pour l'Saint' Barpe, ches mineurs, ches mahus, ches pompiers
Sont toudis, Heureus'mint, présents pour eul' fêter.


Mais, t'es séros artoumé ed' vir éch l'abandon,
Vir el' cité rasée, pus d'fosse et pus corons.
Vir qu'al' plache d'êt' mason, pus rin pour t'in souv'nir,
Pus d'terrils, pus d'carbon, cha t'feros incor mourir.


D' pus qu'té nous a quittés, t'in verros du cang'mint :
Pus gramint d'tiots métiers et pus d'tiots magasins,
Et, avec éch' progrès bétot pus d'artisans,
N'y a pus d'cordonniers, presque pus d'paysans!


ln n'vot pus ed' gardins, à ch't'heure, ch'est d'l'herpe rasée.
ln treuf' ch' ravitall'mint dins ches supers marchés.
Pus personn' n' va à pieds, un roule tous in auto.
Ches gins, toudis pressés vont minger à Mac Do.


Gramint d'usines freumées, in n'arrêt' pus l'chômache.
L'ouvrache déméprisé et cha ch'est bin dommache.
Pour l'travail y a pus rin, l'situation ch'est triss,
Ch' qu'in fait d'ches tiotes gins: S.D.F, R.M.ist.


El' morale bafouée, ch'est el' loi d'éch' pus fort,
Nou tierr' , in l'a bradée et tout cha pour ed' l'or.
N'y a pus gramint d'valeurs, ch'est toudis ches gros sous
Qui sont, euss, à l'honneur, cha rind tout le mond' fou.


T'n'es verros équ'des gins avec mines rinfrognées,
Qui n'sont jamais contints, sont toudis à busier.
Ed' vir cha qui s'y pass', té n'voudros pas rester
Eun'tiot minute ed' puque sur nou pauf' sol bradé!


Min pépère sur nou tierr', ch'est trop triss', n'arvient pas!
T'as artreuvé tes tiens, té dos et' bin là-bas.
Inter nous t'as raison, t'as bin gagné t'n'arpos,
Dors in paix min taïon, in s'arverra bétot.

Marie Doué Cabre



15/04/2011
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 835 autres membres

Referencement
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion